lesoirimmo

Fêtes de fin d’année: ce que risquent ceux qui ne respectent pas les règles

Fêtes de fin d’année: ce que risquent ceux qui ne respectent pas les règles
Photo News

Que risquent les Belges qui ne comptent pas respecter les règles en cette période de fêtes ? Si certains veulent aller à leur encontre, ils s’exposent à des amendes de plusieurs centaines d’euros.

Les procureurs généraux se montrent plus sévères envers les fêtes clandestines, ou « lockdown party ». Les amendes pour les participants sont en effet relevées de 250 à 750 euros. Pour les organisateurs, elles peuvent aller jusqu’à 4.000 euros. Le parquet peut également décider de citer directement des personnes devant le tribunal correctionnel.

« Le procureur du Roi pourra aussi saisir le matériel utilisé (sono, pompe à bière, véhicule des organisateurs, GSM…). (…) Il aura aussi la possibilité de procéder à la saisie des véhicules des participants. » « Plus personne ne pourra dire : ‘je ne savais pas », a commenté Ignacio de la Serna, procureur général de Mons.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct