lesoirimmo

Sharko retrouve son insouciance

Comme Paul McCartney et Calogero, David, sur scène, est un chanteur bassiste. © Danny Willems.
Comme Paul McCartney et Calogero, David, sur scène, est un chanteur bassiste. © Danny Willems. - DANNY WILLEMS

Cela fera bientôt vingt ans que Sharko traîne parmi nous sa pop tendre, bordélique et humaniste. Ses tubes improbables, de « Excellent » à « Sweet protection », sont des perles dont la scène rock belge peut être fière. Le sixième album, You Don’t Have To Worry, qu’il publie aujourd’hui, arrive sept ans après le précédent Dance On The Beast. Deux disques entre lesquels David Bartholomé a inséré, en 2012, un Cosmic Woo Woo en solo. «  Ce disque solo a été une félicité, une super-expérience , nous a avoué David.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct