Quatrième scrutin de rang en Israël, où le dossier palestinien a disparu

Le général à la retraite Benny Gantz (à gauche) et le Premier ministre Binyamin Netanyahou.
Le général à la retraite Benny Gantz (à gauche) et le Premier ministre Binyamin Netanyahou. - AFP.

Le Parlement israélien, la Knesset, a décidé dans la nuit de mardi à mercredi d’entériner sa propre dissolution. Il ne pouvait plus en être légalement autrement en raison de l’absence avérée de majorité pour voter le budget de l’État à la date du 22 décembre. Les Israéliens devront se rendre dans les bureaux de vote le 23 mars prochain pour… la quatrième fois depuis avril 2019.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct