lesoirimmo

Frédéric Rimbaud, le frère de l’autre

David Le Bailly.
David Le Bailly. - L’Iconoclaste.

Il est indiqué « roman » sur la couverture. D’accord, David Le Bailly a évidemment imaginé des dialogues, des situations, quelques menus événements pour lesquels il n’a pas de sources. Ce que Frédéric et sa mère Vitalie auraient pu se dire. Ce qu’Arthur et sa sœur Isabelle ont pu se raconter sur Frédéric, l’« autre ». Et même comment lui, David, fils unique, voit cette situation. Pour le reste, l’auteur s’est mué en un enquêteur acharné, tentant de retrouver tout tout tout sur cet « autre » dont la mémoire a été effacée de l’histoire de la famille Rimbaud. On le voit sur la couverture du livre, une photo célèbre : Arthur en premier communiant, un foulard blanc noué au bras gauche. C’est une photo trafiquée : Arthur n’y était pas seul, on a gommé l’image de Frédéric, son grand frère, un an plus âgé. Comme on a gommé sa vie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct