lesoirimmo

Frank Vandenbroucke: «Populaire ou pas, je veux pouvoir me regarder dans le miroir»

Frank Vandenbroucke se voit comme «un serviteur fidèle du Premier ministre».
Frank Vandenbroucke se voit comme «un serviteur fidèle du Premier ministre». - Hatim Kaghat.

Entretien

Les soins de santé sont son premier amour, avoue le ministre en première ligne dans la lutte politique anti-covid. Alors s’il se plaisait dans sa carrière de professeur et n’imaginait plus, à 65 ans, revenir en politique, « dire non dans un tel moment aurait été inacceptable », confie Frank Vandenbroucke. Qui le répète encore et encore : ce n’est qu’en étant solidaires, en respectant tous ensemble les mesures, que nous pourrons vaincre le virus, avec l’aide du vaccin. Sinon, il faudra « des semaines et des semaines » pour envisager un assouplissement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct