Des parlementaires français à Molenbeek: «Si c’est pour donner des leçons, qu’ils restent chez eux»

La délégation française à Molenbeek. © Th. Casavecchia
La délégation française à Molenbeek. © Th. Casavecchia -

C ’est la première fois qu’une commission parlementaire étrangère vient participer à une enquête en Belgique. Est-ce pour demander des comptes et dénoncer un certain laxisme ? Si c’est le cas, c’est maladroit. Si c’est pour donner des leçons, que les parlementaires français restent chez eux. »

Avec une telle réaction, c’est peu dire qu’André Jacob, l’ancien directeur de l’antiterrorisme belge, n’apprécie que modérément la visite effectuée par les élus français au sein des institutions belges. « On reproche à la Belgique tous ses succès dans la lutte contre le terrorisme pour l’accuser d’être une base arrière, explique-t-il. Dois-je rappeler que placée en état d’urgence, la France a pratiqué 2.000 perquisitions qui n’ont débouché que sur une ou deux arrestations. A-t-on vraiment des comptes à leur rendre ? »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct