lesoirimmo

Brexit: 1.643 jours de brouillard et presque autant de superlatifs

L’ex-Premier ministre britannique David Cameron, l’homme par qui tout est arrivé.
L’ex-Premier ministre britannique David Cameron, l’homme par qui tout est arrivé. - REUTERS.

Une étape de plus de franchie. Les 27 ambassadeurs des pays européens auprès de l’UE ont unanimement approuvé l’application provisoire de l’accord sur la future relation avec le Royaume-Uni, lundi. Le Parlement européen, pas ravi de cette procédure, a de son côté promis d’agir avec responsabilité, même s’il voudrait plus de temps pour analyser le texte (jusqu’à mi-mars, alors que cette application provisoire est prévue jusqu’au 28 février). Il serait peut-être un peu exagéré de dire que tous les Européens se souviennent de ce qu’ils faisaient le matin du 24 juin 2016, quand ont été annoncés les résultats du référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE, donnant le Brexit vainqueur, malgré les pronostics. Et il serait erroné de dire que ce n’est qu’à ce moment-là qu’a commencé le casse-tête. Retour sur un peu plus de quatre années de négociations hors normes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct