2021 vue par les experts: «On risque une épidémie de troubles de la santé mentale»

il ne faut pas négliger le risque de ce qu’on appelle les traumas vicariants pour les professionnels des soins de santé et ceux des maisons de repos. Ils vivent à répétition des situations traumatisantes pour d’autres personnes. Par la souffrance qu’ils observent, le traumatisme peut se transmettre
il ne faut pas négliger le risque de ce qu’on appelle les traumas vicariants pour les professionnels des soins de santé et ceux des maisons de repos. Ils vivent à répétition des situations traumatisantes pour d’autres personnes. Par la souffrance qu’ils observent, le traumatisme peut se transmettre - REUTERS.

Entretien

Attention au retour à la « normale », prévient Adélaïde Blavier, professeure à l’ULiège, spécialiste de psychologie légale et gestion des traumatismes. Si la campagne de vaccination qui doit marquer l’année 2021 offre une perspective réjouissante, l’impact psychologique de cette crise inédite devrait se faire sentir à retardement.

2020 est derrière nous, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Une bonne nouvelle, pour beaucoup de monde. Les gens aspirent à retrouver de la liberté et 2021, avec l’arrivée des vaccins, est vue comme une date butoir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct