Cycliste des Fagnes: le papa pouvait-il diffuser cette vidéo ?

Un coup de genou, volontaire ou pas, les réseaux sociaux s’emballent, la Justice leur emboîte le pas...
Un coup de genou, volontaire ou pas, les réseaux sociaux s’emballent, la Justice leur emboîte le pas... - D.R.

Le papa de la petite fille ou un de ses proches pouvait-il partager la vidéo du cycliste sur les réseaux sociaux ? « Oui, car la personne qui a diffusé le film a communiqué publiquement une information générale », répond Me  Jacques Englebert, spécialiste en droit des médias. « L’exercice de la liberté d’expression peut entrer en conflit avec un autre droit, comme le droit à l’image qui est dérivé du droit à la vie privée. Mais ici, elle est déjà moins “privée” parce qu’on est dans un lieu public, et il y a en outre une information, en l’occurrence le fait qu’un cycliste a renversé une petite fille. Le droit à l’image s’efface devant le droit de communiquer une information qui est d’intérêt général. Par contre, si vous filmez votre voisin au bord de sa piscine par exemple, vous violez son droit à l’image et vous portez atteinte à sa vie privée, car il n’y a aucune contrepartie. Vous pouvez alors être poursuivi car l’atteinte au droit à l’image peut être une faute civile. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct