2021 vue par les experts: «De nombreux événements sont de moins en moins dépendants des États-Unis»

Joe Biden aura certainement à cœur de revenir à une pratique diplomatique plus traditionnelle, selon Maya Kandel.
Joe Biden aura certainement à cœur de revenir à une pratique diplomatique plus traditionnelle, selon Maya Kandel. - Photo News.

Le nouveau président des États-Unis fera varier la politique étrangère américaine, selon Maya Kandel, historienne et spécialiste de la question, mais ne la changera pas du tout au tout. Notamment parce que des tendances lourdes, antérieures à Trump parfois, pèsent sur celle-ci et parce que la dernière présidence a acté la fin des périodes « post-Guerre froide » et « post-11-Septembre ». L’experte rappelle également que, dans le camp démocrate, il n’y a pas qu’une vision du monde, mais des visions, dont la mise en concurrence décidera entre autres de la priorité appelée à orienter toutes les autres. Tout cela donne une idée du caractère incertain de l’espoir selon lequel le monde après Donald Trump sera plus apaisé.

Comment jugez-vous l’année écoulée ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct