Un festival destiné à l’Espagne «rurale»

Patricia de Luna et son associée Iratxe Quintana avaient tout préparé pour présenter à la presse en mars dernier leur projet d’entreprise, la Barraca de Cine, une caravane ambulante pour diffuser des films et des courts-métrages dans des villages de l’Espagne, «  afin que le cinéma arrive partout  », assure Patricia Luna. C’était sans compter avec la pandémie, l’état d’alerte et le confinement. «  Il a fallu réagir vite et de cette pandémie est née l’idée d’un festival de courts-métrages  », raconte Patricia, l’une des fondatrices de la Barraca de Cine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct