New York, Rio, Paris : le monde a fêté le nouvel an sous le coronavirus (photos)

New York, Rio, Paris : le monde a fêté le nouvel an sous le coronavirus (photos)
Reuters

Affluence ultra réduite sur Times Square à New York, plages quasiment vidées à Rio de Janeiro et Champs-Elysées désertés à Paris : de nombreux pays du monde ont mis la sourdine aux célébrations du Nouvel An, entrant vendredi en 2021 sous l’influence de la pandémie de coronavirus qui a fait plus de 1,8 million de morts à travers le monde.

Les nouvelles vagues épidémiques ont contraint des milliards de personnes à célébrer le passage au Nouvel An dans l’intimité, chez elles, et à suivre les célébrations virtuellement, après des mois de restrictions voire de confinement.

A Sydney, la plus grande ville d’Australie, le célèbre feu d’artifice du Nouvel an a été tiré à 13h00 GMT au-dessus de la Baie, mais en l’absence quasi totale de spectateurs après l’apparition d’un récent foyer de contamination dans le nord de la ville qui totalise quelque 150 cas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct