Tchernobyl demande à devenir un patrimoine mondial de l’Unesco

Une scène de la série Chernobyl (saison 1).
Une scène de la série Chernobyl (saison 1). - DR

Covid ou pas, l’actualité de l’Unesco ne s’arrête jamais. Ces derniers jours, l’« Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture » a reconnu officiellement les sonneurs de trompe au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, ce qui n’a pas manqué d’être célébré chez nous, en Belgique, à Saint-Hubert (où, contrairement çà ce que certains pensent, on ne joue pas du cor de chasse mais bien de la trompe). En Suisse, ces dernières semaines encore, c’est l’horlogerie et la mécanique d’art qui sont reconnues comme patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Quasi en même temps, le couscous du Maghreb a été inscrit sur la même liste…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct