Région bruxelloise: les communes veulent profiter de la taxe kilométrique

Marc Cools, président de l’AVCB. © Pierre-Yves Thienpont/Le Soir.
Marc Cools, président de l’AVCB. © Pierre-Yves Thienpont/Le Soir. - Thienpont.

La Région bruxelloise, tout comme la Flandre et la Wallonie, va arrondir son budget grâce à la mise en place depuis le 1er avril de la taxe kilométrique pour les poids lourds. Le montant devrait être de 30 millions d’euros par an. De quoi ouvrir l’appétit des communes, également en quête de nouvelles sources de revenus.

L’Association de la Ville et des communes de la Région bruxelloise (AVCB) espère ainsi que les 19 entités bruxelloises ne resteront pas au bord de la route à regarder passer les plus de 3,5 tonnes.

« Les communes gèrent environ 77 % des voiries de la Région bruxelloise, explique Marc Cools (MR), président de l’AVCB. Or, les camions roulent également dessus. Il ne nous semble pas logique que la Région conserve l’intégralité de cette nouvelle taxe. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Bruxelles