Début de la campagne de vaccination: un taux de participation inespéré

Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé: «On va pouvoir réaliser ce que l’on s’était engagé à faire, en sachant qu’il reste quelques incertitudes sur l’approvisionnement des doses.»
Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé: «On va pouvoir réaliser ce que l’on s’était engagé à faire, en sachant qu’il reste quelques incertitudes sur l’approvisionnement des doses.» - Photo News.

Après la grande opération test (et de com’) du 28 décembre dans trois maisons de repos, place dès ce mardi 5 janvier au lancement officiel de la campagne de vaccination de masse contre le coronavirus en Belgique. En Wallonie, on décongèlera progressivement 11.500 doses du vaccin Pfizer à partir de ce lundi et on commencera à piquer mardi, comme prévu. Cela représente un taux d’acceptation de 83 % de la part des résidents, bien au-dessus de l’objectif de 70 % fixé par les autorités sanitaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct