Tintigny va lancer son lotissement pour habitat léger, en « première » wallonne

Le bourgmestre de Tintigny Benoît Piedboeuf est arrivé à ficeler le premier lotissement d’habitat léger de Wallonie.
Le bourgmestre de Tintigny Benoît Piedboeuf est arrivé à ficeler le premier lotissement d’habitat léger de Wallonie. - D.R.

Cela fait cinq ans que le député-bourgmestre de Tintigny Benoît Piedbœuf planchait sur un projet de lotissement pour habitat léger, à aménager sur une parcelle jouxtant le marché fermier de la Halle de Han, hameau voisin de Tintigny. Mi-décembre dernier, il a reçu l’aval de l’administration de l’Urbanisme portant sur ce lotissement d’un nouveau genre, inédit jusqu’ici en Wallonie, en tout cas de façon légale. Il existe bien des habitats de ce type, mais ils sont pour l’heure isolés et n’entrent dès lors pas dans un concept global, dans le cadre d’un lotissement spécifique. Et puis il y a bien la Baraque à Louvain-la-Neuve, un quartier d’habitat groupé solidaire qui fonctionne plutôt bien depuis quelques lustres, mais sans aucune validation juridico-urbanistique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct