Coronavirus: aucune preuve que le vaccin Pfizer/BioNtech protège sans seconde injection après 21 jours

Coronavirus: aucune preuve que le vaccin Pfizer/BioNtech protège sans seconde injection après 21 jours

Rien ne prouve que le vaccin développé par Pfizer et BioNtech continuera à fournir une protection contre le Covid-19 si la deuxième injection intervient plus tard que ce qui a été étudié, rapporte lundi l’agence de presse Reuters sur base d’un communiqué commun des deux entreprises.

« La protection et l’efficacité du vaccin n’ont pas été évaluées sur différents schémas posologiques, étant donné que la majorité des participants au test ont reçu la deuxième dose comme spécifié dans la conception de l’étude », avertissent BioNTech et Pfizer.

Le vaccin de BioNTech et Pfizer doit être administré deux fois pour assurer une protection maximale. En principe, la deuxième injection doit intervenir trois semaines après la première.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct