Vaccination: le cercle vicieux de la défiance française

Les résidents des Ehpad (maisons de retraite pour personnes dépendantes) ne sont plus seuls à pouvoir recevoir l’injection.
Les résidents des Ehpad (maisons de retraite pour personnes dépendantes) ne sont plus seuls à pouvoir recevoir l’injection. - EPA.

Les chiffres sont cruels. En France, seules 500 personnes ont été vaccinées à ce stade quand, au Royaume-Uni, on compte déjà près d’un million de personnes ayant reçu une première dose et, en Allemagne, deux cent mille. Pire encore, cet autre chiffre : 58 %. C’est le pourcentage de personnes qui, en France, n’ont « certainement pas » ou « probablement pas » l’intention de se faire vacciner. L’évolution est effrayante : alors qu’ailleurs, plus on pique, plus on recueille l’adhésion du public, dans l’Hexagone, c’est la défiance qui croît.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct