La vaccination de masse commence et le débat sur les prioritaires s’installe

La France, comme les Pays-Bas, vient de revoir l’ordre des priorités afin d’intégrer les soignants dès maintenant.
La France, comme les Pays-Bas, vient de revoir l’ordre des priorités afin d’intégrer les soignants dès maintenant. - EPA.

La date du mardi 5 janvier devait rester gravée dans les esprits comme un nouveau « V-Day » (comme jour du vaccin) remplit d’espoir dans la lutte contre le coronavirus. Mais un collectif de médecins a décidé de jouer les trouble-fête en adressant une lettre au ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke (SP.A). On doit l’initiative du courrier à Elie Cogan, vice-doyen à l’hôpital académique Erasme et porte-parole du mouvement citoyen « Take Care of Care ». Parmi les signataires, on retrouve des experts désormais bien connus du grand public comme Leïla Belkhir, infectiologue (UCL), Yves Coppieters, épidémiologiste à l’ULB, ou encore Nathan Clumeck, professeur en maladies infectieuses (ULB). On notera que l’Académie royale de médecine soutient aussi la démarche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct