«The quest»: rêver un impossible rêve… européen

Dans « The Quest »,  Cédric Eeckhout reconstruit son histoire familiale et amoureuse en écho aux multiples fractures qui ont marqué l’Europe.
Dans « The Quest », Cédric Eeckhout reconstruit son histoire familiale et amoureuse en écho aux multiples fractures qui ont marqué l’Europe. - Andrea Messana

C’est ce qu’on appelle une fixette. Ses parents – une mère wallonne et un père flamand – divorcent ? Cédric Eeckhout y voit l’union impossible des pays de l’Europe. Ses amis, pour la plupart expatriés européens à Bruxelles, se cotisent pour l’aider financièrement alors qu’il est complètement fauché ? Le comédien y décèle un parallèle avec le renflouage de la Grèce pour la sauver de la faillite. Sa jeunesse est jalonnée de flirts avec des amants hongrois, anglais, suédois, italien ou français ? Le Belge est persuadé d’être l’incarnation vivante de l’idéal européen.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct