Lettre de la City: le goût amer du «Zéro cash»

L’éclipse des billets et pièces, qui ont dominé les échanges commerciaux depuis des siècles, est plus qu’une évolution économico-sociétale. Il s’agit d’une véritable révolution.
L’éclipse des billets et pièces, qui ont dominé les échanges commerciaux depuis des siècles, est plus qu’une évolution économico-sociétale. Il s’agit d’une véritable révolution. - Reuters

A Notting Hill, le « zéro cash » est à l’affiche partout. La numérisation monétaire déferle à grands jets de chromo sur le « village » de l’ouest londonien où il faut être, celui des stars, du design et de la mode. L’explosion du paiement digital est omniprésente dans cette oasis bon chic bon genre. Dans les vitrines des boutiques immortalisées par l’idylle entre High Grant et Julia Roberts, le mot d’ordre est unanime : « No cash » ou « Card only ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct