Le virologue Marc Van Ranst s’en prend à Vercauteren revenu de Russie pour signer à l’Antwerp: «Ce n’est pas un bon signal»

Marc Van Ranst
Marc Van Ranst - Photo News

Arrivé lundi de Russie avec un jet privé pour s’engager avec l’Antwerp, Franky Vercauteren était déjà dans les installations du club anversois ce mardi et a donné sa première conférence de presse.

Une présence qui a fait bondir le virologue Marc Van Ranst. « M. Vercauteren est resté en Russie pendant plus de 48 heures. La Russie est en zone rouge. Une quarantaine de 7 jours avec des tests au jour 1 et au jour 7 est obligatoire, également pour les entraîneurs. Aller au travail dès le deuxième jour n’est pas un bon signal pour notre population », a estimé Van Ranst.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct