lesoirimmo

Suicide: une étude de l’UCLouvain plaide pour un dépistage des vulnérabilités dès la scolarité

Les inégalités de suicide sont plus prononcées dans les groupes jeunes que dans les groupes plus âgés. Et plus chez les hommes que chez les femmes.
Les inégalités de suicide sont plus prononcées dans les groupes jeunes que dans les groupes plus âgés. Et plus chez les hommes que chez les femmes. - D.R.

Une corrélation de longue date a été établie entre faible scolarité et suicide, sans pour autant que la littérature scientifique ne parvienne à comprendre pourquoi les individus de scolarité plus modeste ont une plus grande propension à se suicider. Une étude de l’UCLouvain en collaboration avec l’Université de Manchester et l’Université Nova de Lisbonne vient aujourd’hui éclairer la question de ces inégalités face au suicide.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct