Edouard Delruelle: «Il faut durcir nos législations dans l’intérêt de la liberté d’expression»

Edouard Delruelle.
Edouard Delruelle. - Mathieu Golinvaux.

Selon, Edouard Delruelle, les réseaux sociaux sont des sortes d’« extraterritorialités » ; souvent, des zones de non-droit.

Faut-il renforcer l’arsenal juridique contre le racisme, au risque de brimer la liberté d’expression ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct