Immobilier: l’attrait inattendu pour le Luxembourg en 2020

L’année 2020 a été bonne à La Roche-en-Ardenne.
L’année 2020 a été bonne à La Roche-en-Ardenne. - Dominique Duchesnes.

Le baromètre des notaires apporte toujours son lot de surprises. Cette fois, on en trouve une du côté de l’extrême sud du pays. En 2020, le Luxembourg est devenue la deuxième province wallonne la plus chère, après le Brabant wallon. Les prix des maisons y ont grimpé de 11,2 % – avec un coût moyen qui frôle les 226.000 euros (loin tout de même des 362.00 euros moyens à débourser dans le BW) – et celui des appartements de 6,4 % (à plus de 180.000 euros). Même en termes de nombre de transactions, l’année qui vient de s’écouler du côté d’Arlon a été meilleure que la précédente, avec une hausse de l’activité de 2,6 %. On dépasse ici largement la moyenne nationale (-2,7 %). « Avec le télétravail, le fait qu’il va perdurer, il y a eu un attrait plus important pour les provinces plus excentrées. Le Luxembourg a un peu profité de ça », analyse Renaud Grégoire, le porte-parole de Fednot.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct