Vaccin: la deuxième injection de Pfizer peut être retardée dans certains cas selon l’OMS

Vaccin: la deuxième injection de Pfizer peut être retardée dans certains cas selon l’OMS
Photo News

La deuxième injection du vaccin contre le Covid-19 développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech peut être retardée de quelques semaines dans des « circonstances exceptionnelles », ont estimé mardi les experts de l’Organisation mondiale de la santé.

Le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) sur la vaccination de l’OMS « recommande l’administration de deux doses de ce vaccin dans un délai de 21 à 28 jours », a déclaré lors d’une conférence de presse son président, Alejandro Cravioto.

Mais il a indiqué qu’il était possible de retarder l’administration de la deuxième injection de quelques semaines « dans des circonstances exceptionnelles de contextes épidémiologiques et de contraintes d’approvisionnement ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct