Comment Stefano Pioli a sorti le Milan de sa longue torpeur

Comment Stefano Pioli a sorti le Milan de sa longue torpeur
News

Leader de la Serie A, Milan ne tremble pas à l’idée de recevoir Cristiano Ronaldo. Il a tout à gagner en écartant définitivement son hôte de la course au titre – 13 points d’écart, même avec un match à récupérer contre Naples, signifieraient la fin des illusions « bianconere. » Il ne craint pas non plus ce genre de rencontres : au cours de cette saison, Milan n’a abandonné que deux points (3-3 contre la Roma) dans les confrontations directes (succès contre l’Inter, à Naples, à Reggio contre Sassuolo, contre la Lazio).

Sa première place (+1 sur l’Inter) n’est par conséquent absolument pas usurpée. Ce qui interpelle, en revanche, c’est sa métamorphose. En quelques mois, le club est parvenu à se sortir d’un marasme dans lequel il avait lentement mais sûrement glissé depuis son dernier « scudetto » de 2011 et ses deux changements de propriétaire… Un revirement que sa propre direction n’avait même pas vu venir et qu’elle a été à deux doigts de compromettre !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct