Martin Luther King III: «Pour résoudre le racisme, il faut reconnaître son existence»

Martin Luther King III et sa fille de 12 ans, Yolanda Renee King.
Martin Luther King III et sa fille de 12 ans, Yolanda Renee King. - Olivier Douliery/Reuters

Le militant des droits civiques Martin Luther King III est le fils aîné du Prix Nobel de la paix Martin Luther King Jr., mort assassiné en 1968. Vivant à Atlanta, l’homme, âgé de 63 ans, a étudié les sciences politiques et dirigé pendant de nombreuses années l’organisation du mouvement des droits civiques fondée par son père, la Southern Christian Leadership Conference.

En 2020, après l’assassinat de l’agent de sécurité noir George Floyd par un policier blanc, les partisans du mouvement Black Lives Matter ont manifesté en masse. Qu’en est-il de l’égalité des droits pour chaque citoyen américain aujourd’hui ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct