Frédéric Lenoir: «Le sacré se lit plus dans un visage ou un paysage qu’à travers les mots»

«J’ai aussi voulu montrer que la planète et susperbe. On voit tout ce qui va mal, mais il y a tellement de beauté partout que ça nous fait du bien de le conscientiser.»
«J’ai aussi voulu montrer que la planète et susperbe. On voit tout ce qui va mal, mais il y a tellement de beauté partout que ça nous fait du bien de le conscientiser.» - Hannah Assouline.

Entretien

Cet ouvrage de Frédéric Lenoir est le fruit de voyages effectués entre juillet 2019 et mars 2020, dans une quinzaine de pays et sur les cinq continents. Le philosophe y a rencontré des hommes, des femmes et des enfants qui vivent des expériences du sacré. Ces rencontres ont donné lieu à des films documentaires pour la chaîne de télévision Arte. Et à ce livre, d’une grande beauté. Lenoir y écrit : « Le sacré se lit plus dans un visage ou un paysage qu’à travers les mots. » Il ajoute : « C’est pour ça que plutôt que de faire un récit de voyage, j’ai voulu faire un livre de photographies. Le récit n’est qu’une légende un peu développée de ce que je donne à montrer, à savoir des paysages et des visages. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct