Programme Erasmus: les étudiants du supérieur à l’épreuve du Brexit

Les universités belges ne sont pas trop inquiètes dans l’immédiat. L’UCLouvain, par exemple, a un partenaire britannique «attitré», qui est King’s College London.
Les universités belges ne sont pas trop inquiètes dans l’immédiat. L’UCLouvain, par exemple, a un partenaire britannique «attitré», qui est King’s College London. - Photo News.

En septembre 2021, j’aimerais réaliser un quadrimestre à l’université d’Exeter en Angleterre. J’ai dû rendre une demande de séjour d’étude au mois de décembre. Mais avec le Brexit, j’ai peur que le prix soit différent ou que ce soit tout simplement annulé. » Comme Maude, nombreux sont les étudiants à désirer mettre le cap sur le Royaume-Uni pour un séjour d’étude.

Chaque année (hors période covid), ils sont plus de 200 étudiants de la Fédération Wallonie-Bruxelles à traverser la Manche. Et une centaine à réaliser un stage au Royaume-Uni via le programme Erasmus. Avant que le Premier ministre, Boris Johnson, abandonne le programme européen d’échanges pour des raisons économiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct