Royaume-Uni: la liberté conditionnelle refusée à Julian Assange

Des manifestants s’étaient rassemblés, ce mercredi, devant le tribunal de Westminster, pour réclamer la libération «immédiate» de Julian Assange.
Des manifestants s’étaient rassemblés, ce mercredi, devant le tribunal de Westminster, pour réclamer la libération «immédiate» de Julian Assange. - EPA

La juge britannique Vanessa Baraitser avait créé la surprise lundi en rejetant la demande d’extradition de Julian Assange par le gouvernement américain. Son refus d’accorder la liberté conditionnelle au cofondateur de Wikileaks était en revanche plus attendu. Elle est convaincue qu’il ne se rendrait pas à la justice s’il sortait de prison. Pour cette raison, elle a indiqué au tribunal de première instance de Westminster, ce mercredi, que le journaliste devra rester en détention provisoire à la prison de Belmarsh jusqu’à ce que la demande en appel du gouvernement américain soit prise en compte.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct