Dix ans de prison requis contre le «lover boy» liégeois qui prostituait des adolescentes

La prostitution de mineures a explosé pendant le confinement.
La prostitution de mineures a explosé pendant le confinement. - D.R.

Une peine de dix ans de prison a été requise, ce mercredi, au tribunal correctionnel de Liège, à l’encontre d’Amine M., 26 ans, un récidiviste liégeois de nationalité française poursuivi pour avoir prostitué une dizaine de très jeunes femmes, dont une de 15 ans, trois de 16 ans et une autre de 17. Soulignant les « conséquences sociales, psychologiques et physiques » des faits pour les victimes, le substitut Dehin a estimé que cette sanction n’était pas lourde : « Certes, pour lui, c’est long, mais c’est une peine juste en regard de l’extrême gravité des faits ». Et de relever : « Le temps qu’il sorte de prison, il sera trop vieux pour faire le “lover boy”. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct