«On voit la sincérité des joueurs une fois qu’ils sont partis»

Les joueurs parlent souvent des supporters. En bien. Ils sont sincères ?

La sincérité des joueurs, on la voit surtout une fois qu’ils sont partis. S’ils gardent le contact, à leur initiative, ça veut tout dire. C’est par exemple le cas de Martos, qui venait dans la T4 lorsqu’il ne jouait pas. Quand il est retourné en Espagne, nous étions à l’aéroport, à 5 heures du matin ! Je peux aussi citer Laquait, Smolders, N’Ganga, qui prennent régulièrement de nos nouvelles. On a également une grosse relation avec Penneteau. Comme les autres que j’ai cités, il a une mentalité extraordinaire et fait preuve d’une grande fidélité.

Si vous aviez été au stade, vous auriez gueulé, quand il s’est retrouvé sur le banc ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct