lesoirimmo

Stacey Abrams, super-héroïne des démocrates

Stacey Abrams: «En tant que jeune femme noire qui a grandi dans le Mississippi, j’ai appris que si on ne lève pas la main, les gens ne nous voient pas».
Stacey Abrams: «En tant que jeune femme noire qui a grandi dans le Mississippi, j’ai appris que si on ne lève pas la main, les gens ne nous voient pas». - Reuters.

Les hommages progressistes, souvent hyperboliques, affluaient de toutes parts mercredi matin. Et résonnaient bien au-delà de la sphère politique. « Stacey Abrams est une déesse », a tweeté en lettres capitales la chanteuse Cher. Elle est « une vraie super-héroïne », a renchéri l’acteur Mark Ruffalo. « Quand est-ce qu’on lui érige une statue ? », s’enthousiasmait la footballeuse américaine Megan Rapinoe.

Derrière ces accolades : la victoire des démocrates Raphael Warnock, qui deviendra le premier sénateur noir jamais élu en Géorgie, et celle revendiquée par Jon Ossoff, qui pourrait le suivre au Sénat américain. Avec ces deux sièges, les démocrates pourraient reprendre le contrôle de la chambre haute, et ainsi, donner au futur président Joe Biden tous les leviers du pouvoir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct