Le gingembre, une racine aux propriétés digestives redoutables

Le gingembre se mange aussi bien frais que séché ou en poudre, mais aussi cuit ou cru.
Le gingembre se mange aussi bien frais que séché ou en poudre, mais aussi cuit ou cru. - Pierre-Yves Thienpont.

Réputé pour ses vertus aphrodisiaques dans l’imaginaire collectif, le gingembre possède bien d’autres propriétés thérapeutiques. Bien que ces nombreux bienfaits lui soient attribués sans réelles certitudes scientifiques, cette racine, ou plutôt rhizome, faciliterait notamment la digestion. « La consommation de gingembre augmente les sucs gastriques présents dans notre estomac, ce qui permet de digérer plus facilement les repas lourds, par exemple, mais aussi de limiter les ballonnements. Le gingembre s’avère également un anti-nauséeux naturel redoutable, il est de ce fait particulièrement utilisé par les personnes souffrant du mal des transports mais aussi les femmes enceintes », affirme Nicolas Guggenbül, diététicien nutritionniste et professeur à l’Institut Paul Lambin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct