Justin Cage (Mons) sur les incidents au Capitole: «C’était prévisible»

Belga
Belga

Justin Cage, qui en est à sa 12e saison à Mons, retrouve Liège ce soir. Liège où il a débarqué des États-Unis en 2008. Né au Texas mais originaire d’Indianapolis, le capitaine des Renards tente d’oublier sur les parquets les derniers événements qui touchent son pays natal. « C’est un privilège de pouvoir jouer même dans ces conditions particulières… »

Comment se sent-il après les heurts de mercredi au Capitole, triste ? « Non, pas vraiment, car ils étaient prévisibles. Malgré tout, ce qui s’est passé n’aurait jamais dû se produire. Agir de la sorte ne peut pas être dans l’éducation américaine. Ce n’est en tout cas pas dans ma culture, ni celle de ma communauté. Je pense aussi que si ma communauté ou la communauté mexicaine ou toute autre minorité avait réagi de la sorte, jamais elle n’aurait eu accès ainsi au Capitol. Jamais, elle n’aurait pu y pénétrer. La répression aurait été beaucoup plus importante et il y aurait eu plus de morts… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct