Sextape: renvoyé en procès, Benzema ironise sur «la mascarade»

Karim Benzema
Karim Benzema - Photo News

La perspective de comparaître pour «complicité de tentative de chantage» ne semble pas perturber particulièrement le joueur français, qui encourt jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende: «Bon alors c’est pour quand la mascarade, hein?», a réagi l’attaquant, volontiers provocateur, sur son compte Instagram. La date du procès n’a pas encore été fixée.

Au terme d’une longue procédure, quatre autres hommes sont poursuivis pour tentative de chantage et l’un d’entre eux également pour abus de confiance.

«Nous ne sommes malheureusement pas surpris. Il s’agit d’une décision aussi absurde que prévisible», a réagi Me Sylvain Cormier, l’avocat de Karim Benzema, dénonçant un «acharnement». Contacté, le club espagnol n’a pour sa part pas commenté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct