Crash des 737 MAX: officiellement accusé de fraude, Boeing va payer 2,5 milliards de dollars

Crash des 737 MAX: officiellement accusé de fraude, Boeing va payer 2,5 milliards de dollars
AFP

Les autorités américaines ont officiellement accusé jeudi Boeing de complot en vue de commettre une fraude, pour ne pas avoir fourni toutes les informations nécessaires lors du processus d’approbation du 737 MAX, dont deux exemplaires se sont écrasés en vol.

Le géant de l’aéronautique a accepté de verser plus de 2,5 milliards de dollars pour solder certaines poursuites – dont une amende pénale de 243,6 millions, 1,77 milliard d’indemnités aux compagnies aériennes ayant commandé le 737 MAX et 500 millions pour un fond destiné à indemniser les proches des 346 victimes des accidents de Lion Air en octobre 2018 et Ethiopian Airlines en mars 2019.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct