Stérilité, paralysie, décès...: ces fausses affirmations sur les vaccins contre le coronavirus

Stérilité, paralysie, décès...: ces fausses affirmations sur les vaccins contre le coronavirus

Non, la première Britannique vaccinée n'est pas morte quelques jours après l'injection

Des publications partagées des milliers de fois sur Facebook depuis le 10 décembre affirment que Margaret Keenan, la première Britannique à avoir reçu un vaccin contre le Covid-19 dans le cadre de la campagne lancée au Royaume-Uni, est décédée dans les jours qui ont suivi l'injection. « C'est complètement faux », a affirmé à l'AFP le service public de santé (NHS) anglais, qui supervise la campagne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct