Whatsapp veut partager plus de données avec Facebook, les utilisateurs s'inquiètent (2)

Les utilisateurs qui refusent ne pourront plus accéder à leur compte à partir du 8 février.

Toutefois, a souhaité souligner vendredi un porte-parole de Whatsapp à l'agence Belga, "il n'y a aucun changement dans les pratiques de partage de données de WhatsApp dans la région européenne (y compris le Royaume-Uni) découlant de la mise à jour des conditions d'utilisation et de la politique de confidentialité. WhatsApp ne partage pas les données des utilisateurs de WhatsApp de la région européenne avec Facebook dans le but que Facebook utilise ces données pour améliorer ses produits ou ses publicités".

Selon Facebook, les modifications apportées aux conditions d'utilisation et à la politique de confidentialité de Whatsapp lui permettent de développer une stratégie présentée en octobre, visant à faire de sa messagerie une application orientée vers le service client des entreprises.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct