Nourrir la capitale: entretenir des filières plutôt qu’acheter des terres

La ferme de Froidefontaine (Havelange) se situe à cent kilomères de la capitale. La plupart de ses clients sont pourtant des Bruxellois.
La ferme de Froidefontaine (Havelange) se situe à cent kilomères de la capitale. La plupart de ses clients sont pourtant des Bruxellois. - Pierre-Yves Thienpont

Quelques pousses verdoyantes de mesclun garnissent encore les buttes sous les serres de la ferme de Froidefontaine. Un peu après la yourte et la roulotte, logements insolites pour les week-ends en amoureux (de la nature), on devine en début de ce mois de décembre pluvieux dans les terres boueuses de maraîchage les plants épuisés d’une saison riche en récoltes. Demain, Renaud livre ses derniers paniers de légumes de l’année à Bruxelles via le réseau de groupes d’achats solidaires de l’agriculture paysanne (Gasap).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct