Le bilan des violences au Capitole s’alourdit à cinq morts dont un policier

Le bilan des violences au Capitole s’alourdit à cinq morts dont un policier
Photo News

Les drapeaux du Capitole ont été mis en berne vendredi après le décès d’un policier qui avait été blessé lors des affrontements avec les partisans de Donald Trump au Capitole, portant le bilan total des violences à cinq morts.

L’agent Brian Sicknick, qui avait été « blessé lors de contacts physiques avec les manifestants » s’étant introduit de force au Congrès mercredi a succombé à ses blessures jeudi soir, a indiqué la police du Capitole dans un communiqué.

M. Sicknick, qui travaillait depuis 12 ans dans ce service aurait été frappé à la tête avec un extincteur, selon des sources citées par le New York Times.

La police fédérale (FBI) entend ouvrir une enquête pour meurtre, selon plusieurs médias américains.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct