«Femmes de réconfort»: entre la Corée et le Japon, des siècles d’humiliation

Un verdict-clé pour cette ancienne «femme de réconfort» coréenne.
Un verdict-clé pour cette ancienne «femme de réconfort» coréenne. - EPA.

Décodage

La justice sud-coréenne a condamné vendredi le Japon à payer 74.000 euros de dédommagement à 12 Coréennes qui avaient été prostituées de force dans les bordels de campagne de l’armée impériale pendant la seconde guerre mondiale. Un verdict rejeté par Tokyo, qui estime que le dossier des « femmes de réconfort » a été réglé lors de précédents accords.

Même si, face à la Chine et à la Corée du Nord, la Corée du Sud et le Japon sont les deux grands alliés des États-Unis dans la région, les relations entre ces deux pays sont extrêmement tendues. Et ce depuis longtemps…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct