Etats-Unis: les derniers jours sous haute tension de la présidence Trump

Etats-Unis: les derniers jours sous haute tension de la présidence Trump

Ce fut bien pire encore que les premières images ne le laissaient supposer. Tandis que des supporters pro-Trump déambulaient nonchalamment sur les marches du Capitole, le 6 janvier, des escouades déterminées d’insurgés casqués et armés de battes de base-ball écumaient les couloirs du bâtiment fédéral avec un noir dessein : kidnapper les élus qui leur tomberaient sous la main et interrompre la certification de la victoire de Joe Biden, pour offrir son deuxième mandat présidentiel à leur champion, sur un curieux plateau d’argent en forme de putsch.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct