Entreprises: le climat présent dans les bilans, la biodiversité rarement

Les trois quarts des 250 plus grandes sociétés mondiales (par le chiffre d'affaires) ont un objectif de réduction d'émissions de CO2, relève KPMG, qui depuis 1993 publie une enquête sur le reporting en matière de développement durable. Pour l'édition 2020, il a étudié 5.200 entreprises (les 100 plus grandes de 52 pays, dont la Belgique).

Selon elle, 80% publient désormais des informations en matière de développement durable (96% des 250 plus grandes) - contre 12% il y a près de 30 ans.

Le Japon arrive en tête: 100% des 100 plus grandes entreprises publient des informations en matière de développement. La Belgique est en dessous de la moyenne avec 72% des 100 plus grandes entreprises qui le font, un pourcentage néanmoins en hausse par rapport à 2017 (62%).

Par ailleurs, sur les 5.200 entreprises passées en revue, 43% reconnaissent l'existence de risques financiers liés au changement climatique (56% au sein du top 250), et les deux tiers ont des objectifs de réduction d'émissions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct