Chine: à chaque nouveau cas, une stratégie radicale pour se débarrasser du virus

Départ en bus pour un lieu de quarantaine, lundi à Shijiazhuang, dans le Hebei: les autorités déploient les grands moyens à chaque découverte de nouvelles contaminations.
Départ en bus pour un lieu de quarantaine, lundi à Shijiazhuang, dans le Hebei: les autorités déploient les grands moyens à chaque découverte de nouvelles contaminations. - AFP

Décodage

Le premier cas de covid-19, une femme de 61 ans, est apparu dans le village de Xiaoguozhuang, le samedi 2 janvier. Trois jours plus tard, la province environnante du Hebei entrait en « phase de guerre ». Shijiazhuang, une cité de 11 millions d’habitants où se trouvent la plupart des malades, était placée en confinement strict. Ses habitants ont reçu l’interdiction de sortir de chez eux durant sept jours, les vols, les trains et les bus ont été suspendus et tous les résidents ont été testés pour le covid-19 en l’espace de 5 jours. Ce dimanche, 446 cas avaient été repérés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct