2 Belges sur 3 sont favorables à la création de plus d’espace pour les piétons et les cyclistes

2 Belges sur 3 sont favorables à la création de plus d’espace pour les piétons et les cyclistes

Plus de quatre conducteurs wallons sur dix (42 %) ressentent plus d’agressivité dans la circulation, surtout en Wallonie, depuis le début de la crise sanitaire, ressort-il lundi d’une enquête de l’institut Vias menée en décembre dernier sur la manière dont les usagers perçoivent le trafic. C’est davantage qu’en Flandre (36 %) et qu’à Bruxelles (35 %). Près de deux tiers des Belges ont par ailleurs une opinion favorable à propos des nouveaux aménagements destinés aux piétons et aux cyclistes, au détriment de la voiture, récemment installés.

Le ressenti sur l’agressivité s’explique en grande partie par le fait que certains conducteurs roulent plus vite quand le trafic est moins dense, ce qui est clairement le cas depuis le début de la crise sanitaire. En 2017, une précédente enquête avait ainsi montré que rouler trop vite est considéré par les autres usagers comme l’un des comportements les plus irritants et peut être perçu comme agressif, rappelle Vias.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct