Baromètre de la relance: beaucoup de projets pour la mobilité des Belges

Baromètre de la relance: beaucoup de projets pour la mobilité des Belges

La bonne surprise est venue à la fin de l’an dernier. Ce n’est plus 5,15 mais environ 5,95 milliards que la Belgique devrait recevoir de l’Europe pour financer son « plan pour la reprise et la résilience ». Le recalcul, qui tient compte de l’inflation et de certaines « variables macroéconomiques », a permis de gonfler la cagnotte. Mais beaucoup reste à faire et ça urge : la Belgique doit rendre son plan pour la fin avril.

Les ministres de la Mobilité, toutes entités confondues, jouent « à domicile ». Les investissements en faveur d’une mobilité soutenable – celle qui réduit les émissions de CO2 et stimule l’économie locale – figurent en lettre d’or de la Commission et des Etats européens. A tous les coups, les demandes de financement d’infrastructures de transport – pas pour la voiture – tombent pile dans les priorités. A eux seuls, les projets de mobilité « afonnent » l’enveloppe européenne disponible pour le plan de reprise belge. Ils connaîtront donc aussi la hache.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct