Liège-Luxembourg : le tri des plastiques agricoles s’affine

Les exploitations agricoles sont aujourd’hui de grosses consommatrices de matières plastiques
Les exploitations agricoles sont aujourd’hui de grosses consommatrices de matières plastiques - D.R.

Au fil des ans, les filières de recyclage évoluent, pour parfaire un secteur ou pour des raisons financières. Ce sera le cas cette année avec la filière des films plastiques provenant des agriculteurs. Une filière qui n’est pas anecdotique en termes de tonnage.

Depuis de nombreuses années, l’intercommunale Idélux Environnement et les communes partenaires se sont intéressées aux problématiques spécifiques des déchets agricoles. Différentes filières ont été développées, que ce soit pour les plastiques agricoles, pour les déchets de type B2, les déchets dangereux en petites quantités ou encore les pneus souvent utilisés pour tasser les silos.

« Aujourd’hui plus que jamais, seul un partenariat efficace où chacun apporte sa contribution permettra de pérenniser la filière de recyclage des plastiques agricoles à un coût raisonnable », commente Pierre Collignon, directeur logistique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct