Coronavirus - La production automobile mondiale ralentie par une pénurie de puces

Les fabricants d'électronique ont la préférence des producteurs de puces car leurs commandes sont plus importantes que celles des constructeurs automobiles. Le marché des smartphones représente, par exemple, à lui seul plus d'un milliard d'appareils par an, tandis que celui de l'automobile équivaut à une production annuelle de moins de 100 millions de voitures.

En outre, le secteur automobile a des marges plus faibles et les constructeurs ne sont dès lors pas disposés à payer plus cher pour les puces car ils ne veulent pas compromettre leur rentabilité.

Et si les dernières voitures ont besoin de plus de puces, c'est aussi le cas des derniers gadgets électroniques. Les smartphones compatibles avec la 5G, par exemple, ont besoin de 40% de semi-conducteurs en plus que les anciennes versions 4G.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct